AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Dim 29 Mai - 19:01

InvitéInvité
avatar


Il faisait chaud. Les rayons ultraviolets du Soleil régnaient en maître sur les eaux salées et imprévisibles qu'était Grand Line. Rien ne pouvait résister à la suprématie du Soleil, qui inspirait chaleur et coups de Soleil à toute chose qui se trouvait exposée à cette puissance resplendissante qui dominait le ciel. L'eau était d'ailleurs d'une clarté éblouissante de part le rayonnement divin qu'émettait la grosse boule de feu, ce qui réchauffait les eaux et et la clarifiait laissant à tout observateur assez curieux un magnifique spectacle grâce aux nombreux poissons qui nageaient gracieusement. De quoi oublier les nombreuses et très violentes tempêtes qui sévissait près du rivage de Red Line, le continent. Storm D. Nagato faisait partie des rares personnes de nos jours qui ne se lassait pas d'admirer un tel spectacle, une merveille de la nature. Il faut dire qu'il n'y avait pas grand chose à faire hormis cela, si ce n'est surveiller de temps à autres que le cap était correct et qu'il n'y aurait pas un brusque changement de météo. Le pirate soupira. Qu'il était bon de regarder paresseusement les petits poissons nager innocemment dans leur milieux tout en goutant d'un calme reposant qui apaisant tout idée de violence dans ce monde si merveilleux. A cet instant, Nagato voulait devenir un poisson, pour oublier tout les tourments de la vie et nager dans l'océan à sa guise, libre. Mais il ne pouvait pas nager... Le stratège s'étira puis lança un regard vers la vigie, dans laquelle se tenait son ami et second, le dénommé Angel Di Shida. D'ailleurs, cet odieux personnage non peu irritant rompit le silence de sa voix si peu mélodieuse, faisant fuir au passage un beau poisson multicolore qui passait par là...


-" Terre ! Terre en vue !!"

Et voilà. Il l'avait fait... Décidément cet ignoble personnage n'avait aucun respect pour le calme et la paix qu'inspire la nature. Bien qu'il annonçait une bonne nouvelle, Nagato ne put s'empêcher de le frapper au moment où le pirate était descendu de la vigie. Une bosse vint s'ajouter aux précédentes, preuve de la violence sanguinaire et de la tyrannie abusive du capitaine... D'ailleurs, celui-ci rétorqua de mauvaise humeur :


« Baka ! T'aurais pas pu fermer ton bec et chuchoter au lieu de couiner comme un piaffe dégénéré ?! A cause de toi, tout les poissons sont partis... »

Ce détail réglé, le capitaine se dirigea vers le Gouvernail et Shida s'occupa des voiles afin d'accoster au plus vite sur la nouvelle île. Ils ne pouvaient résister à un brin inconnu d'aventure qui s'offraient maintenant à eux et ils étaient excités de rejoindre cette île pour briser le sanglot monotone de la routine. C'est donc à pleine vitesse que le Stormbreakers s'approchait cette nouvelle île. Enfin, après quelques minutes de navigation, le bateau toucha terre et les deux acolytes accostèrent, fiers d'avoir de l'aventure qui s'offrait à eux mais avant tout de la nourriture car il n'y avait pas de cuisiner digne de ce nom dans l'équipage et ils ne pouvaient pas pécher sous peine de s'exposer à une mort brutale et violente, luttant contre le liquide insaisissable et coulant comme des pierres, ils finiraient noyés. Trop dangereux ! Enfin bref, ils étaient enfin arrivés sur Little Garden, île qui laissait libre la croissance des organismes qui y vivait. Quelles surprises pouvaient-donc bien cacher cette mystérieuse et dense jungle luxuriante ?


Dernière édition par Storm D. Nagato le Ven 3 Juin - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Lun 30 Mai - 18:46

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

[HRPG] Les références au bateau sont dans mon RP à Whiskey Peak, mais on n'y est pas encore arrivés ^^


    Plus le bateau qui n'a actuellement pas de nom avançait, plus Shira se disait que naviguer n'était pas si simple qu'il l'aurait cru. C'est lui qui tenait la barre car Tino n'avait vraiment aucune compétence là-dedans, sans rien contre elle bien sûr. Shira tenait donc tant bien que mal le cap que leur indiquait le Log Pose qu'ils avaient "achetés" avec le bateau, lui aussi "acheté"... Enfin, sortons nous ça de la tête, il n'y a toujours pas d'île en vue il fallait donc qu'il se concentre sur son voyage. Ce dont il ne se doutait pas, c'est que ce voyage était plutôt fortuné en soi, il n'y avait pas eu de tempête ou quelque caprice du climat de Grand Line qui aurait pu accentuer la difficulté, déjà énorme aux yeux de Shira, de la navigation.
    Après... il ne vaut mieux pas dire combien de temps, Shira et Tino arrivèrent sur une île, qui était Little Garden, mais ça, ils ne le savaient pas. Et là, un nouveau problème se dressa devant le navigateur de fortune : l'arrêt ! Sérieusement, comment on fait ça?

    "Bon... je suppose que si on coupe les gaz ça aidera..."

    "Tino, tu peux aller tourner la valve dans la salle des machines?"

    Une fois que cela fut fait, Shira se rappela des quelques cours de physiques qu'il avait eu à travers des livres. Et là, le principe d'inertie ne joua pas en sa faveur : il continua sa course presque aussi rapidement qu'avant... Ce qu'il ne savait pas, c'est que le levier qui se trouvait à côté de la barre, c'était un "frein". Le système : tout plein d'engrenages qui finissaient par activer une grande plaque de bois, large comme le bateau, longue d'une dizaine de mètre, augmentant le frottement et donc diminuant la vitesse. Ironiquement, Shira râla :
    "MAIS Y A PAS DE FREINS SUR CE BATEAU????"
    Résultat de cette mésaventure : le bateau s'échoua sur le rivage, Shira fit une culbute par-dessus la barre, se cognant de partout. Heureusement, sa tête fut épargnée. Une fois relevé, il était dans la direction de la poupe. Il y vit un bateau qui lui s'était arrêté correctement.
    "HO HE DU BATEAU !"
    En fait, il l'avait peut-être tapée pour appeler ainsi des inconnus, mais bon...



_________________


Dernière édition par Shiraho Kokaku le Mar 31 Mai - 17:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Lun 30 Mai - 20:01

InvitéInvité
avatar


Cela se passait après Whiskey Peak, quand Tino et Shira décidèrent de rester ensemble pour certaines raisons dont on peut s'abstenir de parler car ce n'est pas le sujet (c'est surtout que je ne connais pas ses raisons ...). Bref, la jeune fille était donc dans un bateau avec Shira en attendant de trouver une île. La Pirate se demandait sur quoi elle allait tomber cette fois ci. Il y a tellement de terres à visiter dans le monde! Chaque île refermait quelque chose qui le rendait du coups différente des autres. Chaque île, Tino voulait les visiter, découvrir ses petites choses ... C'était ça l'aventure! Et elle adorait ça. Du coup, elle était super pressée d'arriver sur cette île même si elle s'en voulait un peu de laisser Shira s'occuper de la navigation. A vrai dire, ça devait pas être cool de ne pas profiter de ce petit voyage en bateau. Depuis qu'ils avaient quitté la côte, Tino n'arrêtait pas de s'amuser partout sur le bateau en grimpant on ne sait ou, en regardant la mer et ses courants bizarres, ... Et elle avait même fait un petit somme après avoir mangé un bon casse-croute! Laissant tout le boulot à Shira ... Bon, c'est vrai, elle l'aidait aux petites tâches de navigation mais quand même ... Elle aurait du lui demander de la laisser faire ... (chose qu'elle a bien fait de ne pas faire -> Ils se seraient perdus sur la mer). Mais voilà, le temps passa et enfin, on voyait un bout de côte à l'horizon. De suite, Tino, après avoir fait ce que lui avait demander Shira dans la salle des machines, grimpa sur la proue pour mieux observer le bout de côte qui s'approchait de plus en plus.

La Pirate s'amusa donc à regarder ce qui s'approchait. Elle vit de la végétation un peu partout, un peu comme une jungle. Sinon, il n'y avait rien à dire de plus (ou plutôt, c'est parce que je Tino est nulle pour décrire). Mais sinon ... Qu'elle était bien sur cette proue! Elle y était tellement bien qu'elle se demanda si elle n'y allait pas s'y installer définitivement à chaque fois qu'elle montait sur le bateau. Bon, c'est vrai que c'était plutôt dangereux parce que si elle tombait, c'était la fin vu que Shira pouvait pas la sauver. Sinon, elle pourrait prendre un corde et s'y pendre dans le vide en l'attachant sur son ventre ... Non, la corde peut casser ou glisser vers son coup ... (et Shira pourrait mourir d'une crise cardiaque et croire qu'elle s'est suicidée ...). Bon, finalement, elle allait y restée et faire attention, cette place était trop bien pour y renoncer.

Bien sur, pour cette histoire de frein, elle n'en savait rien car, comme certaines personne le savent, dès qu'elle part dans des réflexions, elle était déconnecté du monde. Et oui, Tino ne peut pas faire plusieurs choses en même temps ... Du coup, sans le faire exprès (et désolée pour toi Shira, c'est méchant mais elle n'y peut rien), elle a complètement ignorée Shira ... Mais ça, elle n'eut pas le temps d'y penser car dès que le bateau s'échoua sur le rivage, elle fut propulsée par loin. Tino n'avait pas de blessures heureusement vu qu'elle était en neige mais elle était quand même très surprise. Elle allait demander au jeune homme qui l'accompagnait quand celui cria :

"HO HE, DU BATEAU !"

Au début, la jeune fille n'avait pas compris mais elle le sut quand elle vit au loin, un bateau. Mais pourquoi Shira appelait-il ce bateau?

"Tu sais Shira, ce bateau, il te répondra pas ... ça parle pas, les bateaux ..."


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Lun 30 Mai - 21:21

InvitéInvité
avatar






    C’était une belle matinée avec un ciel bleu bien dégagé avec quelques nuages de part et d’autre. Une fine brise se faisait ressentir, apaisant la petite chaleur qu’apporter les fins rayons de soleil. Du au de la vigie, Shida contemplait les quelques nuages de couleur blanche. Il ne put s'empêchait de repensait au passé et à sa vie paisible qu’il menait sur son île. Malheureusement tout cela n’était que du passer et il devait maintenant se concentrait sur son présent. L’équipage des Stormbreakers qui ne compté que 2 membre a son actif naviguait maintenant vers sa prochaine destination en quette d’aventure. Justement en parlent d’aventure, Shida grâce a sa vision super perfectionner d’aigle vit une terre a l’horizon. Celle-ci ressemblait à une jungle, de nombreuse plante et arbre de taille massif ornée la cote de cette île. Elle était vraiment très belle de loin, et Shida espérait qu’il y aurait beaucoup de chose à découvrir sur cette île.
    Après avoir bien observé cette île Shida s'empressa d'annoncé la nouvelle a son capitaine Nagato.


    - « Terre! Terre en vue !! »

    Suite à ses mots le jeune mousse descendit de la vigie et rejoignis son capitaine qui l'accueillis d’un coup a la tête. Une bosse grosse comme une tomate fit son apparition sur le crane de celui-ci. Shida avait arrêté de riposter face au acte que son capitaine portait sur lui car cela était devenue une habitude. Tout les jours, cet insignifiant personnage qu’était Nagato frappé Shida pour des raisons plus bidon les uns que les autres cela était devenue comme une sorte de rituel qu’il accomplissait chaque jour sans vraiment sans rendre compte je pense... Bref... Juste après avoir effectué son rituel, Nagato réponda d’un ton agressif :

    « Baka ! T'aurais pas pu fermer ton bec et chuchoter au lieu de couiner comme un piaffe dégénéré ?! A cause de toi, tout les poissons sont partis... »

    [size=15]Shida en avait quelque peu rien à foutre des poissons mais préféra garder ce détail pour lui. Bref... Nagato commença à diriger le bateau en direction de l’île et ordonna à Shida de s’occupait des voiles et il se mit aussitôt à la tache que Nagato lui avait confié. Le vaisseau avait doublé sa vitesse et l’île se rapprochait de plus en plus vite. Après quelque minute de Navigation, les deux jeunes pirates accostèrent enfin l’île de Little Garden. A peine arrivait un petit son inaudible parvint aux oreilles des deux compères. Qu’est ce que cela pouvait-il bien être ?


    Dsl Shira je ne put m'empéchait de copier ton style de rp...




Dernière édition par Angel Di Shida le Mar 7 Juin - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Mar 31 Mai - 13:48

InvitéInvité
avatar


Le capitaine des Stormbreakers s'étira paresseusement, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait fait de l'exercice et la flemme avait consumé son surplus habituel d'énergie. Devant lui s'étendait à perte de vue une immense jungle si dense qu'il n'en voyait pas le bout. Cela était quelque peu problématique : Y avait-il quelque part sur cette île un quelconque individu civilisé ou/et une ville qui aurait pu offrir un bon repas déjà prêt à destination des deux pirates affamés qu'était Nagato et Shida ? Certainement point, la vie est ainsi faite et il ne fallait pas tomber dans la facilité et donc arrêter de songer à des rêves futiles et inutiles sur des fantasmes irréalisable qui affaiblissent leur capacités de survie en solitaire notamment pour se nourrir, en effet, Dieu n'existe pas un repas ne peut pas apparaître par enchantement au beau milieu de la jungle, si féroce soit elle. Quoique...


« Shida...! Tu sens ce que je sens ? »

Une odeur des plus improbables venait de traverser les systèmes nasaux de l'organe complexe qu'était le nez, élément sensoriel d'une importance capitale qui se trouve généralement au milieu de la figure d'un être humain, en l’occurrence celui de Nagato. Cela avait pour effet de le tirer brusquement de ces quelques rêveries irréalisables ou pas...


-"Pourquoi ? J'ai marché dans des excrément d'une bête sauvage ou d'un gibier ?"

Shida n'avait donc pas progressé dans le domaine de l'intelligence, c'est un flagrant constat de son imbécillité perpétuelle et de l'innévolution de son cerveau qui est resté, tout comme cette île, à l'age de pierre... Mais la vie est ainsi faîte et on ne choisit pas comment on naît. Ainsi, il n'y a de différence entre l'intelligence d'un oiseau à l'intérieur de sa coquille et Shida. C'est malheureux n'empêche la vie.


« Mais non triple imbécile ! Tu est plus bête qu'un abruti ou quoi ? Regarde avec ton nez tes yeux au lieu de réfléchir avec tes pieds... Ton cas est complétement désespéré... »

Décidément Nagato avait du mal avec les abrutis et Shida l'exaspérait du plus haut point. Il était vraiment difficile de nos jours de gérer de tels énergumènes. Le pirate soupira. Il existe pourtant des établissement spécialisé pour ce genre de cas. Enfin bref, inutile de s'attarder sur un attardé mental à cervelle de piaffe, l'odeur incongrue en ce lieu si inédit qui n'avait certainement pas l'habitude de laisser planer en son sein une telle senteur. Nagato ne manqua cependant pas de le faire comprendre à Shida :


« Mhida!!!! Regarde ça !!!!!! Allons-y vite !!! »

Les paroles de Nagato avaient été celles d'un vorace, de quelqu'un de tellement affamé qu'il s'était jeté sur ce qu'il avait vu au beau milieu du chemin à une dizaine de mètres plus loin. Tels des lucioles attirés par la lumière, les pirates se dirigeaient à présent vers les profondeurs de la forêt sans se soucier de ce qui pouvait les attendre là-bas. Lui et Shida couraient à présent vers le nouvel objet de leur convoitises, certainement un piège attrape nigaud. Qu'est qui avait donc pu faire flancher l'habituel sérieux de Nagato et ses perpétuelles analyse de toute situation ? Vous le saurez dans le prochaine épisode


Dernière édition par Storm D. Nagato le Ven 3 Juin - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Mar 31 Mai - 18:23

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi



    Shira comprit l'erreur de son appel en allant voir l'intérieur du bateau : il était totalement désert, et vu son état, il était abandonné depuis belle lurette. Quel beau présage ! Je vous épargne le détail de cet épisode quelque peu ennuyeux pour passer à l'arrivée à terre sur l'île.

    Après cette macabre découverte, Tino et Shira décidèrent en effet de se promener sur l'île, de découvrir un peu. Et ils vont être servis !
    En effet durant cette agréable promenade dans une forêt luxuriante, avec des arbres que ni l'un, ni l'autre n'avaient vu auparavant, et... ben y a pas grand chose à dire de plus, ils eurent une malencontreuse surprise. A l'ombre d'un amas d'arbre se terrait un T-Rex (en même temps, comment auraient-ils pu s'en douter ne sachant pas sur quelle île ils étaient arrivés) qui, au bruit d'un craquement de branche (ben oui Shira ne regardait pas où il mettait ses pieds et ne savait pas qu'il y avait le T-Rex à côté) se réveilla, sentit la délicieuse odeur de viande fraîche que dégageait les deux compagnons et se lança à leur poursuite. Le T-Rex n'étant pas plus discret que ne l'avait été Shira, se fit repérer de suite, mais eux, plutôt que de lui courir après comme le T-Rex l'avait fait, coururent dans l'autre sens.

    Une course poursuite s'engagea, digne des plus grands dessins animés, à slalomer entre les arbres pour essayer de les semer. Cette course dura bien une heure non stop jusqu'à ce qu'un évènement... presque moins commun que de se faire courser par un dinosaure, arriva.
    Une ombre se profila, cachant presque entièrement le soleil, en tout cas le cachant entièrement dans une vaste zone autour de Shira et Tino. Cette ombre était le résultat d'un objet énorme qui s'abattit violemment, décapitant net le dinosaure, envoyant une grande giclée de sang sur Tino et Shira, qui purent tout de même s'en protéger grâce à un réflexe de Tino qui consista à créer un dôme de neige (le sang, ca tâche !).

    Une fois la pluie de sang (quelle image joyeuse !) se fut arrêtée, le dôme se rouvrit et une nouvelle vision d'horreur s'offrit à leurs yeux : un homme, assez corpulent, mais le plus flagrant, c'est sa taille : il faisait 100 fois... que dis-je, 1000 fois plus grand qu'un homme normal ! Quand à l'ombre qui avait caché le ciel, c'était sa hache tout aussi démesurée que lui. Le géant sourit, rit, et parla d'une voix gutturale :


    "Hé bien, ce n'est pas souvent que l'on voit des gens par ici ! et ces dinosaures qui les font toujours fuir... Enfin, je suis Broggy, l'ogre rouge, et vous, vous êtes qui?"
    "Euh... je suis Shiraho, pauvre pirate en quête de quelque équipage... Et voici Tino, ma compagnonne de route."
    "HAHAHA, vous êtes arrivés ici sans équipage complet? Vous devez être sacrément balèzes en navigation !"
    "Pas vraiment en réalité... Je suis arrivé jusqu'à Whiskey Peak avec un équipage, et on s'est croisés là-bas, et puis pour venir c'était la cata... Mais enfin, que faites-vous ici, seul sur cette île, je n'ai vu aucun autre signe de vie?

    Encore une fois, je vais vous passer les détails de la discussion que vous êtes censés connaître puisqu'il parle de Dorry et de leur bataille interminable. Puis il leur proposa de manger, embarquant le dinosaure précédemment tué, qui servit, une fois rôti, de repas, accompagné de saké. Shira trouva d'ailleurs cette viande délicieuse. A la fin de ce repas un peu rustique il faut l'avouer, le volcan gronda. A ce qu'avait compris Shira, il s'agissait du signal de la bataille. Broggy leur proposa de l'accompagner, ce que Shira accepta de suite, un tel combat était forcément intéressant... Quant à Tino, elle accepta pour ne pas se retrouver toute seule.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Mer 1 Juin - 13:10

InvitéInvité
avatar


Et ben? On aurait dit que Shira ne l'avait pas entendu quand elle lui avait dit que le bateau ne lui répondrait pas ... Il est même allé jusqu'au bateau comme s'il voulait voir si il était vraiment vivant ... Il est bizarre des fois ... Peut être qu'il boit ... Mais si c'est le cas, Tino devrait peut être ne pas le laisser faire au cas où il deviendrait fou (comme aujourd'hui ...). Mais bon, il ne faut leur en vouloir aux fous s'ils font n'importe quoi, après tout, c'est pas comme si c'était volontaire ... (ou pas). Bref, après que Shira ait vérifié si ce bateau était vivant, les deux amis décidèrent de visiter la jungle.

A ce moment là, la Pirate était très contente et se demandait ce qu'elle allait trouver ici des choses extraordinaires. Premièrement, ça commencer plutôt bien. Elle était émerveillée par la grandeur de cette jungle et les plantes bizarres qui s'y trouvaient. A chaque fois qu'elle trouvait quelque chose qui piquait sa curiosité, elle ne pouvait s'empêcher de les toucher et d'inspecter le tout comme un petit enfant. Même si malheureusement, Shiraho avançait trop vite ... N'avait-il donc pas de respect par rapport à toutes ces choses nouvelles dont il ne verra surement plus? Découvrir des choses, prendre le temps de les regardait ... Il n'aimait pas ça? Bref, du coup, la jeune fille était obligée de laisser à l'abandon ce qu'elle trouvait sur la route et suivre Shiraho.

Ainsi, ils continuaient sans cesse sur ce chemin, se prenant le plus souvent (c'est plutôt Tino) les innombrables feuilles qui étaient sur leur chemin. Après tout, ce n'était pas comme toutes ces balades qu'on fait à la campagne ou en forêt où (comme par hasard), il y a toujours un chemin dégagé, un chemin qui fallait suivre. Après tout, peut être que qu'ils étaient justement pour qu'on ne s'y perde pas ou aussi parce que c'est mieux de marcher là. Justement ... Comment feront-ils revenir? Et s'ils se perdaient dans cette immense jungle et qu'ils n'en sortent jamais? Bah, ils trouveront une solution quand ils devront en sortir.

Et c'est là que tout à coup, quelque chose ressemblant le plus à un animal qu'à un humain surgit devant eux en défonçant quelques arbres au passage. Il était très grand et avait une très grande mâchoire remplie de petites dents. Mais ce qui figea Tino dans une grande réflexion, c'était sa tête. Elle était ... Elle était ... Si ... Bizarre!! C'était quelque chose d'incroyable. Il avait de si petits yeux!! En plus, il n'avait pas de nez!! Impressionnant! Et, ce n'était pas tout! En haut de ses yeux, il avait comme des cornes! Incroyable! Mais quel était ce truc!? N'empêche, elle est quand même incroyable cette île.

Du coup, Tino resta plantée là à regarder l'animal. Par contre, ce n'est pas ce que fit Shira. Celui était carrément en train de courir dans le sens opposé. Mais ... Pourquoi il courait? Pourquoi il voulait pas regarder cette chose incroyable? Il croit qu'il va trouver ça partout? Raaaah!!!! Pas juste!!! Tino voulait le regarder, elle! Pourquoi fallait-il toujours qu'il parte sans voir les choses? (à croire que ses yeux ne servent à rien). Mais bon, Tino le suivit quand même. Il fallait bien qu'elle le suive car si elle le perdait ... Elle savait elle même qu'elle prendrait du temps pour le retrouver. Mais bon, la Pirate n'était pas déçue. Elle était plutôt surprise et en même temps contente : l'animal les suivait! Cool! Cela veut dire qu'il était attaché à eux! S'il était pas si gros, Tino l'aurait bien emmené sur le bateau mais bon ... Quelle tristesse, devoir se séparer de lui!

Et paf. Une tête! Qui s'envole dans le ciel! Et le sang qui gicle! Niaaaah!! Mais pourquoi? Pauvre animal!!! ça se fait pas! Qui avait fait ça!? N'empêche, elle n'avait pas le temps de penser à ça : le sang allait vers Tino et Shira. Ne voulant pas être taché et puer le sang, elle créa devant elle et Shira un immense bonhomme des neiges pour se protéger. Ensuite, elle alla voir qui avait fait quelque chose d'aussi horrible. Et là, elle fut sous le choc.

C'était quelque chose d'encore plus magnifique. Une beauté immense envahissait ce qu'elle voyait devait elle. C'était juste merveilleux. Cette île est vraiment super ... Peu à peu, des étoiles envahissaient les yeux de la Pirate. Devant elle, se tenait en fait, une personne immense, encore plus grande que l'animal. Celle ci avait un magnifique sourire d'une grandeur exceptionnelle et un nez des plus surpenant d'une grande beauté aussi. Il portait aussi un casque avec deux piques, une longue cape bleu et aussi ses armes : Une hache (tachée maintenant de sang) et un bouclier rond. Bref, il était classe. Sa voix aussi l'était :

"Hé bien, ce n'est pas souvent que l'on voit des gens par ici ! et ces dinosaures qui les font toujours fuir... Enfin, je suis Broggy, l'ogre rouge, et vous, vous êtes qui?"
"Euh... je suis Shiraho, pauvre pirate en quête de quelque équipage... Et voici Tino, ma compagnonne de route."
"HAHAHA, vous êtes arrivés ici sans équipage complet? Vous devez être sacrément balèzes en navigation !"
"Pas vraiment en réalité... Je suis arrivé jusqu'à Whiskey Peak avec un équipage, et on s'est croisés là-bas, et puis pour venir c'était la cata... Mais enfin, que faites-vous ici, seul sur cette île, je n'ai vu aucun autre signe de vie?"


S'ensuivit ensuite une histoire, celui de ce géant et d'un autre, de cette tribu et tout le reste que tout le monde connaît. Une histoire que Tino écoutait en ayant en même temps un visage dont ses yeux comme sa bouche était comme cette lettre O. N'empêche, c'est incroyable de rester sur cette île pendant cent ans et de ne faire que se battre! Tino ne serait jamais restée aussi longtemps comme ça alors que dans sa vie, il y avait tant d'autre choses à découvrir! Jamais elle ne pourrait rester ici comme ça! Bon, en même temps, comme il l'avait dit, les géants comme lui ont une durée de vie de 300 ans mais quand même ... Le géant leur proposa aussi du saké et de la viande de l'animal mais Tino refusa car elle se demandait vraiment si cet animal était comestible ... Et elle n'avait pas vraiment envie de la manger ... Pour finit, le volcan entra en irruption. Ah! Ah? ça y est, ils allaient se battre!! la Pirate se demandait vraiment comment était l'autre géant. Elle suivit Broggy (c'était son nom) accompagnée de Shiraho. Un moment, elle se demanda comme pouvait être un combat de géant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Mar 7 Juin - 0:04

InvitéInvité
avatar






    Little Garden, cette île était d’une beauté sans égale. La jungle qui s’étendait devant les deux compagnons était vraiment très dense et sa flore très variée ! Quand a sa faune… on le découvrira bien assez tôt… Nagato et Shida avait vraiment très faim et à ce moment présent, ils auraient pu manger n’importe quoi ! Si jamais un gibier faisait l’erreur de passait devant leur yeux, sa vie s’arrêterait aussitôt, soit par peur de voir cette chose qui ne c’est pas se contrôler devant de la viande fraiche… oui, il s’agit bien de Nagato ! Soit par un flèche de cette être sublime, on pourrait même dire cet être parfait d’une beauté sans pareille, étincelant de propreté sous ce chaux soleil, il en était si fier… bon bref ne nous attardons pas trop sur lui on pourrait même presque écrire un roman... tout cela correspondait bien à Shida ! Avant de se lancer a l’aventure, Nagato s'étira paresseusement tout les muscle de sont corps et quand à Shida, lui récupéra rapidement trois choses sur le bateau juste avant de commençait l’exploration de l’île. Sur le chemin, Nagato s’arrêta brusquement et d’un rapide mouvement, il se retourna vers Shida les yeux remplie d’étoile.

    « Shida… ! Tu sens ce que je sens ? »

    [size=15]Shida commença à respiré l’air de façon grossière afin de capter un soupçon de l’odeur que Nagato lui parlait. Mais rien… Shida ne sentit absolument rien… Dans un mouvement naturelle Shida regarda ses pieds est inspecta celle-ci tou en demandant à son capitaine une question des plus naturelle qu’il soit.


    - « Pourquoi ? J'ai marché dans des excrément d'une bête sauvage ou d'un gibier ? »

    Shida avait fini l’inspection minutieuse de ses chaussures et il releva sa tête en attente d’une réponse de la part de Nagato. Le capitaine des Stormbreakers était complètement abattu par cette réponse inattendue de la part de Shida. Mais le mal était déjà fait… on ne peut plus réparer les erreurs du passé, si Shida était comme ça ce n’était pas entièrement de sa faute. On ne choisi pas son taux d’imbécilité tout comme on ne choisi pas sa famille. Les seuls choses que l’on peut choisir dans sa vie se sont ses amis et sont destin. Et oui ! On choisi tous son destin par les choix et les chemins que l’on prend dans sa vie. Sur un excès de colère Nagato rétorqua des mots qui n’atteignait même plus Shida, même si celle-ci peuvent être blessante parfois.

    « Mais non triple imbécile ! Tu es plus bête qu'un abruti ou quoi ? Regarde avec ton nez tes yeux au lieu de réfléchir avec tes pieds... Ton cas est complètement désespéré... »

    [size=15]Shida comprit tout de suite qu’il exaspérait Nagato à la suite de sont soupir. Ses mots ne toucha même point le cœur du jeune pirate Shida, même si cette vilaine chose le définie comme un imbécile, abruti et même quand il dit que son cas est irréversible. De toute façon, Shida le s’avait pertinemment qu’il n’était qu’un abruti fini car dans la vie on ne peut pas toute avoir : La beauté et l’intelligence son deux chose différent ! Nagato avait l’intelligence et Shida la beauté : c’est le principe de l’équivalence !!! A la suite de cette précédente phrase Nagato ajouta quelques mots.


    « Shida!!!! Regarde ça !!!!!! Allons-y vite !!! »

    [size=15]Quelque chose avait changé dans la voix de Nagato. Sa voix n’était plus la même qu’avant. Qu’aurait-il pu voir qu’il le fasse changer de comportement en un instant ? Le capitaine des Stormbreakers entreprit une folle course dans les entrailles la jungle suivis de son second Shida. La lumière venant du fond du tunnel se rapprocher peu à peu, une excellente odeur que l’on devine d’une saveur exquise vint s’engouffrait dans les systèmes nasaux de notre jeune pirate Shida. Soudain… Le paradis ! Les deux pirates vus enfin le jour. Pour une fois les acolytes croyaient en dieu ! Ils avaient vu la chose qui compter le plus à leur yeux ! Oui… il avait enfin trouvé la chose la plus qu’il était venu chercher en premier lieu sur cette île. De la nourriture ! A volonté, il y en avait à volonté ! Etendue là devant eux, un banquet contenant une très grande variété de viande et à des proportions à coupé le souffle.


    - « Aahh !!! Il y en a de partout !!!! Je sens qu’on va se régaler !!! »

    Shida en avait l’eau à la bouche, on peut en dire la même chose de Nagato car celui se jeta sur le banquet tel un vautour sur une carcasse d’un animal sans vie. Trop de nourriture tue la nourriture car une personne qui dévore beaucoup de nourriture à la suite ne ressent pas les saveurs qui émane de la viande est donc la si on ne fait que s’empiffrait impossible de sentir les gouts de la nourriture que l’on déguste. Tout en se jetant sur la nourriture Nagato s’exprima avec joie.

    « A table !!! Merci mon dieu pour se repas exquis que tu nous offre ! »

    [size=15]Les deux pirates commencèrent à engloutir la nourriture à une vitesse stupéfiante ! Le repas disparaissait peu à peu de la table : bientôt il y en aura plus. Pendant qu’il manger, une plante commença à leur faire de l’ombre. Tout comme la nourriture, le soleil disparaissait peu à peu au dessus de leur tête. Nagato releva sa tête, puis la bouche plein se leva de table afin d’essayait de se sortir de ce piège. Mais cette effort fut vain, la plante nous servait maintenant de prison et de maison. Nagato toujours la bouche plein commença à taper sur les parois avec la paume de ses mains. Shida s’essuya la bouche de manière très classe.


    - « Heu… Ce ne se fait pas de se lever de table temps qu’il y a des personne qui sont toujours entrain de manger. C’est très mal élever de faire se que tu viens de faire alors, assieds toi merci ! »

    Suite à ces sage mots, Shida recommença à s’empiffrait de nourriture comme-ci cela était son dernier repas. Ce repas était donc sacrée il ne fallait en aucun cas gaspiller de la nourriture. Shida ne s’en souciait guère de la plante qui le dévorait, tant que le banquet était présent devant lu et que celui-ci n’était pas complètement terminé. Nagato quand a lui ne prit même pas la peine de se remettre à sa place et rétorqua des mots pratiquement incompréhensible car sa bouche était toujours emplis de nourriture.

    « Twu ne Woie paw qwe chette plante nouw digèwre !! »

    [size=15]Les mots qui sortaient de sa bouche étaient incompréhensible. Shida ne tolérait pas se genre de chose. Nagato montrait énormément d’impolitesse et de manque de respect envers Shida, il n’appréciait pas du tout cela et il ne se gêna pas pour faire la remarque à Nagato. De toute manière, il l’aurait fait la remarque à n’importe qui d’ailleurs qui manquerait de respect envers autrui.


    - « Alors très chère collègue… Premièrement, on ne parle pas la bouche pleine, on ne comprend vraiment rien a se que tu dis et en plus c’est vraiment très mal élevé ! Deuxièmement, je crois bien d’avoir dit de te rassoir donc tu me ferais l’obligeance de posait ton gros postérieure sur ton siège et de finir ton reps ! Ta mère ne ta jamais appris les bonnes manières j’ai bien l’impression… »

    Nagato ne put rien répondre à son second. Il avala d’une traite toute la nourriture qu’il avait dans la bouche avant de revenir s’assoir à sa place devant son repas. Shida remarqua qu’il était un peu perdu dans ses esprits surement parce qu’il devait chercher un solution au problème qui se posait : comment allons-nous sortir d’ici ? Nagato reprit quelque petite bouchait avant de posait une petite question à Shida.

    « Et maintenant sale imbécile que tu es ! Comment va ton faire pour sortir d’ici alors que cette plante est en se moment même entrain de savourait se repas toute comme nous mais à une différence près… c’est nous le repas ! »

    [size=15]Shida ressentait bien un peu de colère dans ses paroles mais dans un sens, il n’avait quelque peu pas tout a fait tord dans ce qu’il disait. Comment sortir de cette chose ? Soudain Shida repensa à une chose… Une chose très importante. Tout d’abord pour pouvoir s’en sortir des situations les plus périlleuses, il fallait être très calme afin de pouvoir trouver une solution au problème. Très rapidement il balança une phrase a Nagato.


    - « Attend deux minute, j’ai une surprise pour toi !!! Après sa je pense que l’on pourra s’en sortir. »

    Qu’est ce que cela pouvait-il bien être ? Shida sortie de la poche de sa chemise les trois choses qu’il avait récupérait sur le bateau avant de partir en exploration de l’île. La première chose a sortir de sa poche fut un briquet. Déjà une solution s’offrait à eux ! Il pouvait bruler la plante qui les digère mais il y a un risque énorme qu’il se brule en même temps. La deuxième chose qu’il sortie de sa poche fut des petite feuille rectangulaire d’un couleur grisâtre. A mon avis, ils ne pourront pas allez bien loin avec des petites feuilles rectangulaires mais bon… chacun son avis. L’ultime chose qu’il sortie de sa poche était la pièce maitresse du puzzle. A la vus de celle-ci, Nagato resta sans voix. Shida était vraiment très fière de lui, il avait pensait à tout ! (enfin à une chose seulement…) La chose qui était à présent dans les mains de Shida était enfaite une plante endémique de l’île natal de Nagato que les deux pirates ne put s’empêchaient d’en emportait un peu avec eux afin de le cultiver à bord de leur vaisseau et peut être aussi faire un peu de commerce. Cette plante une fois séchait peut être consumé. Les vapeurs qui émaner de ces plantes avaient des vertus quelque peu hallucinatoire. Il posa les trois chose devant Nagato, et celui-ci commença enfin à se calmer car on pouvait voir sur son vissage un début de sourire.

    - « Je vais te préparé tout ça ! Dans deux minutes se sera prêt ! »

    Shida commença par coincer la feuille de papier rectangulaire dans sa main gauche. Cette feuille avait un petit nom spécifique : celui de feuille job. De la main droite il prit un peu de feuille sécher et le glissa délicatement sur la feuille job. Avec ses deux mains il coinça à nouveau la feuille job avec les feuilles sécher entre son pouce et son index puis commença à faire des petits mouvements de vas et viens. La chose qu’était entrain de trousser Shida était un join et celui-ci était pratiquement fini. Dans les yeux de Nagato on commençait à voir de l’impatience. Pour finir le tout, Shida glissa discrètement une langue sur la feuille job afin de bien fixée le tout. En moins de deux minutes le join était déjà prêt a l’emplois, il ne manque plus qu’à l’allumer. Shida tendit le briquet suivis du join à Nagato afin qu’il le commence en premier.

    - « Vas-si à toi l’honneur ! Attention à na pas tombé dans un état… comment dire : un état de mort-vivant on va dire ! »

    A ses mots Nagato positionna le join entre ses lèvres. Il prit le briquet et plaça sa main afin de protéger la flamme du vent. Quelle idée ! Les deux pirates se situer dans une plante, il n’y à pas de vent ! Nagato flamba le bout de join qui commencer à rougir sous la flamme du briquet. Il aspira une bonne bouffait et la retira lentement de ses poumons. Ses yeux commença à devienne un peu rouge signe que les vapeurs lui sont montait au cerveau. Maintenant Nagato devait se trouvait dans un état second, son cerveau devait normalement pouvoir être capable de trouver une solution toujours au même problème qui se pose depuis un moment déjà : Comment pouvaient-ils bien sortir de cette plante ?


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Mar 28 Juin - 0:19

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1487

[N'oubliez pas de répondre.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Mar 28 Juin - 7:52

InvitéInvité
avatar


Des papillons de nuit. Oui, c'était la comparaison parfaite. Dans l'état actuel des choses, les deux pirates n'étaient que de vulgaires papillons de nuit attirés irrésistiblement par la lumière dont ils avaient besoin de se nourrir pour survivre dans cette immense jungle aussi dangereuse qu'attrayante. Bon ok, ce n'était pas la nuit mais bien le jour avec un soleil pratiquement à son zenith et les deux acolytes n'étaient attirés par aucune lumière telle qu'elle soit, ils fuyaient plutôt le Soleil à cause de la chaleur etouffante qui règnait sur les lieux, leur attirance était plutôt de nature sensorielle de part notamment les quelques senteurs exquises qui se dégageaient de cet endroit exotique. Bien sur celles-ci n'avaient pu echapper au flair aiguisé des deux bêtes sauvages affamés qui étaient justement au quète de nourriture pour assurer leur survie et qui avaient sautés sur l'occasion sans réfléchir, griffes sorties. D'un ultime et puissant battement d'aile, les deux papillons agités finirent par déboucher dans une immense clairière, où ils découvrirent avec effroi la réalité implacable du monde dans lequel ils vivaient. La mort est présente partout et ils étaient aujourd'hui témoins d'un ( ou plusieurs ) décès prématurés dont le meurtrier n'était autre qu'une loi terrible et infâme qui régit depuis des temps immémoriaux sur la vie : la loi de la jungle. Autremment dit c'était toujours le plus fort qui l'emportait et les plus faibles devaient mourir. C'était la triste réalité. Nagato et Shida observèrent 5 secondes de silence en mémoire des défunts morts dans cette clairière et incinérés au feu de bois, temps qu'il leur avait fallut pour regarder les cadavres qui s'étaient à perte de vue et de passer à l'action. Les deux compagnons affamés se jettèrent alors, la mine réjouie :


- « Aahh !!! Il y en a de partout !!!! Je sens qu’on va se régaler !!! »

Angel Di Shida avait fait preuve d'une dextérité à tout épreuve en arrivant à cette conclusion qui suivait sans doute une reflexion très rigoureuse et compliquée dont les détails ne seront pas communiqués par peur de vous perdre dans les flots insondables de la bétise mélée à la stupidité sur le pourquoi du comment. Mais en un sens il n'avait absolument pas tort car ce qui ce trouvait maintenant devant eux était extremment bouleversant et cela constituait certainemment un choc des plus redoutables pour les deux pirates. Devant eux s'étendaient d'énormes morceaux de viande qui venait de cuire et dont l'odeur délicieuse n'avait pas échapée aux sens affutés des deux papillons de nuit. Après avoir sauter sur le morceau le proche, Nagato eut seulement l'idée de s'inquiété sur leur provenance :


« A table !!! Merci mon dieu pour se repas exquis que tu nous offre ! »

Bien sur, cette question n'avait en apparence rien de réfléchie. En effet, la thèse ici défendue n'avait absolument rien de plausible et montrait le peu d'effort que faisait l'habituel stratège des Stormbreakers. Car on ne pouvait maintenant plus parler ainsi de lui car il était devenu aussi intelligent que son subordonné grace à cette conclusion si anodine et si stupide. Mais elle était loudre de conséquence pour l'ex tacticien : cela signifiait en effet que toutes les hypothèses qu'il avait alors émis durant ses longs moments de reflexion sur le monde et la vie qui l'entourait étaient remises en cause. Une énormité qui venait chambouler complétement les idées de Nagato et qui le plonger maintenant dans des pensées dont le taux de raison est malheuresement très bas dont nous ne citerons pas les détails par peur de vous choquer par la simplicité d'esprit actuelle d'un homme qui bois des verres de stupidité jusqu'à être ivre de débilité. Malgré tout, Nagato avait conservé son esprit logique et rationnel ( ou pas... ) et avait remarqué que quelque chose n'allait pas, il ne manqua pas de le faire remarqué à son second :


« Mais est-ce que Dieu est vraiment d'accord pour qu'on mange son repas ?» »

C'était une bonne question certes mais ce n'était pas encore la bonne. Il est vrai que de le fait de voir apparaitre par enchantement des kilos de viandes peut être pris comme un geste divin mais il y avait beaucoup plus simple puisque que c'était juste la nourriture, en grande quantité je vous l'accorde mais il n'y avait aucune raison que ce soit un dieux qui ait fait cela. En plus, cette nourriture semble venir de l'île même étant donné que Little Garden soit une île préhistorique. Cela veut donc dire que quelqu'un avait donc chassé les animaux qui été maintenant en train de se faire engloutir par les deux pirates, et a en juger par les nombreuses proies, ce sont ou c'est quelqu'un de plus ou moins fort avec un monstrueux appétit. Voilà comment Storm D. Nagato aurait du réfléchir à ce moment si critique, pendant que les mailles du filet se referment lentement sur lui et son nakama tandis que ces deux simples d'esprits étaient bien trop occupés à s'empiffrer bruyamment sans se soucier d'un éventuel danger. Erreur fatale que d'avoir été niais et naïf. Les papillons allaient subir le contrecoup de leur naïveté. Il faut dire qu'ils avaient bêtement sauté dans ce piège bien trop évident. C'est vrai quoi, que font plusieurs gigantesques morceaux de viandes rôtis en plein milieux d'une clairière située au fin fond d'une jungle inhabitée ou sinon par de terribles bêtes féroces ? C'est une question qu'il faudra se poser la prochaine fois avant de se jeter bêtement dans la gueule du loup...

Tout à coup, une chose étrange vint cacher la lumière du Soleil, pendant que les pirates s'empiffraient encore et toujours plus, si bien qu'ils n'avaient pas remarqué l'arrivée de la chose en question. Nagato finit tout de même par rem arqué ce changement soudain et leva la tête vers le ciel, dans le but de savoir ce qui ce passait de pas très net avec ce Soleil qui avait disparu d'un coup sans prévenir, un peu comme les portions de viandes qui disparaissaient elles-aussi... Et, là, Nagato comprit enfin que quelque chose clochait avec cet étrange repas. Pourquoi était-il cuit à leur arrivée mais surtout avec personne pour le surveiller ..? Mais il avait réagi beaucoup trop tard et dû contempler avec stupeur l'énorme chose qui venait brusquement de se refermer sur les deux hôtes pris aux piège. Le pirate poussa un cris d'effroi à la vue de ce qui semblait être des dents se refermer d'un brusque claquement. A un centimètre près, il aurait perdu sa jambe ! Quelque chose de vivant, au beau milieu de la jungle, venait de les gober et les tenaient maintenant prisonnier de sa poche buccale. Une chose étrange était quand même à signaler : cet être vivant ne semblait pas être un animal pour plusieurs raisons : ils n'étaient tout simplement pas dans quelque choses qui ressemblait à une bouche animale. Il est vrai que ce n'est pas encore une réflexion très poussée du capitaine mais il y a déjà un net progrès puisqu'il se donne maintenant la peine de réfléchir. Trop tard certes... mais c'est déjà ça.


« C'est quoi ce bordel ?! »

La réaction ne s'était pas faîte attendre de la part du tacticien qui s'était levé d'un bon et avait tapé des poings contre la paroi de la chose qui les avait avalé. Mais quelle était cette chose au juste ? C'était seulement maintenant que Nagato se posait la question. Toujours en retard d'ailleurs... Enfin bref, le stratège commença alors à énumérer les différentes possibilités et à réfléchir à la nature exacte du piège qui s'était refermé sur eux. Il s'était d'ailleurs exprimé d'une manière assez rugueuse, comme d'habitude. Mais dire ce genre de choses ne résoudrait rien et Nagato le savait pertinemment ( enfin espérons... ). Visiblement irrité, son stupide compagnon fit alors quelque chose d’insensé, défiant toutes les lois logiques qui régissent ce monde de fou :


- « Heu… Ce ne se fait pas de se lever de table temps qu’il y a des personne qui sont toujours entrain de manger. C’est très mal élever de faire se que tu viens de faire alors, assieds toi merci ! »

Un crétin. C'était le seul mot qui pouvait venir à l'esprit de Nagato dans un tel moment. Le seul mot qui pouvait qualifier les actes de cet imbécile de Shida bien que le mot soit faible, très faible. Ce comportement est un comportement de fou, quelque chose de complétement déraisonnable et Nagato se trouvait déjà dépasser par tant de stupidité et d'absence de logique. Le pire dans tout cela était certainement le fait que l'abruti d'archer devait se sentir intelligent et sage après avoir prononcé ces paroles emplies de sagesse alors que c'était complétement faux ! Et cela était bien évidemment inacceptable pour un homme tel que Nagato qui avait sa fierté. Il venait de se faire humilié par plus bête que lui. Mais il n'avait pas le temps de s'occuper de cas de son second, ils étaient en danger de mort et il fallait vite réagir et ne pas se laisser emporter par les stupides divagations de l'autre idiot que l'on pouvait en ce moment considérer comme étant "pété". Bon, il fallait dire à cet imbécile avec des mots la situation dans laquelle ils se trouvaient en espérant qu'il comprenne la complexité de la situation. Avec un peu de chance, il comprendrait.


« Twu ne Woie paw qwe chette plante nouw digèwre?! »


Les mots qui sortaient de sa bouche étaient incompréhensible. Shida ne tolérait pas se genre de chose. Nagato montrait énormément d’impolitesse et de manque de respect envers Shida, il n’appréciait pas du tout cela et il ne se gêna pas pour faire la remarque à Nagato. De toute manière, il l’aurait fait la remarque à n’importe qui d’ailleurs qui manquerait de respect envers autrui. Mais il fallait dire les choses telles qu'elles étaient, la situation l'exigeait. Que ferait-ils lorsque la gigantesque plante les aura digérer ? Eh bien il finiront certainement par mourir, d'où le semblant d'affollement dans les yeux de Nagato et son intervention des plus impolies. Angel Di Shida ne manqua pas à cette manière incorrecte et prévint Nagato de son manque cruel de respect :


« Alors très chère collègue… Premièrement, on ne parle pas la bouche pleine, on ne comprend vraiment rien a se que tu dis et en plus c’est vraiment très mal élevé ! Deuxièmement, je crois bien d’avoir dit de te rassoir donc tu me ferais l’obligeance de posait ton gros postérieure sur ton siège et de finir ton repas ! Ta mère ne ta jamais appris les bonnes manières j’ai bien l’impression… »

Ces paroles furent un choc pour le pirate, qui ne s'attendait pas à de tels propos et surtout si dépalcés. Cet imbécile était décidemment plus bête qu'un abruti de part les sotîses qu'il proférait à tout bout de champ, et cela était extremment difficile au stratège de garder son sang froid et ne pas sauter sur l'archer et d'en faire quelque chose qui ne ressemblera plus à rien. Comment pouvait-il être aussi stupide ? Etait-ce à cause de son fruit du démon qui lui conférait une cervelle de piaffe ? Le tacticien se promit de répondre un jour à cette question sur l'étrange homme qu'était Shida. Un jour peut être, toute la véritée sera révélée et il pourrait enfin mettre un terme aux agissements peu scrupuleux de cet idiot afin de sauver le monde de la stupidité envahissante qui tenter en permanence de prendre le pouvoir, il fallait à tout prix sauver le monde de se danger. Mais ce n'était pas le moment opportun pour une mission d'une telle envergure : leur vie ne tenait qu'à un repas ! Lorsque Shida finit enfin son petit monologue, le sang du capitaine bouillit soudainnement : Non seulement un imbécile le remettait en place en l'insultant et en le faisant revetir des un manque de respect et d'éducation flagrant qui ne fut pas non blessant pour Nagato qui péta un cable aux dernièrs mots, redoutables et diaboliques, tranchants et affutés qui avaient transpercé le pirate telle une flèche. Nagato avait négligemment avalé tout ce qu'il avait en bouche et s'était ensuite levé, dans une fureur indescriptible, avec une soudaine envie de meurtre. Shida avait été imprudent en insultant la mère de son capitaine et c'était sans doute ses dernières paroles, peut-être voyait-il déjà sa courte vie défiler inlassablement tandis que Nagato devenait bleu ( il devient pas flic, hein ? ) puis il prit une teinte violacée avant de s'écrouler petit à petit, sous le poids de cet abus de nourriture qui lui avait été fatal : il avait avalé de travers ce qu'il avait dans la bouche et s'étouffait maintenant, tapant au passage sur la table, au grand agacement de Shida qui ne dit cependant rien car il était trop occupé à manger tranquillement tandis que son capitaine agonisait lentement sous ses yeux, impuissant et vaincu. Il avait sous-estimer les pouvoirs divins du puissant Angel Di Shida et subissait à présent les contrecoups de sa désobéissance et de sa tentative de meutre. Après de nombreux efforts, Nagato parvint enfin à avaler correctement tout ce qui entraver sa respiration, les yeux ruisselants de larmes et le corps tremblant, il se rassit sagement en face de Shida et pris cinq bonne minutes pour reprendre ses esprits pendant lesquelles il immaginait toutes les tortures possibles pour tuer cet abominable homme qui se tenait devant lui, mais le temps manquait et il était plus urgent de sauver sa propre peau plutôt que de mourir dans ce trou perdu. Il s'exclama alors :


« Et maintenant sale imbécile que tu es ! Comment va ton faire pour sortir d’ici alors que cette plante est en se moment même entrain de savourait se repas toute comme nous mais à une différence près… c’est nous le repas ! »

On pouvait nettement ressentir de la colère dans les paroles de Nagato qui étaient des plus justifiées mais il était aussi fatigué de cet énergumène qui se jouait de lui depuit déjà un moment et cela était difficile à supporter pour quelqu'un de la trempe du stratège bien que pour la première fois, ces paroles avaient eu l'air d'avoir fonctionner sur l'archer. Celui-ci avait arrêté de manger et semblait maintenant en pleine reflexion sur un moyen de sortir bien que ce soit normalement le contraire : c'est Nagato qui réfléchit d'habitude. Autre fait notable qui semblait totalement déstabiliser le stratège : son second avait cesser son repas car il n'y avait plus rien à manger...


- « Attend deux minute, j’ai une surprise pour toi !!! Après sa je pense que l’on pourra s’en sortir. »

On pouvait nettement ressentir de la colère dans les paroles de Nagato qui étaient des plus justifiées mais il était aussi fatigué de cet énergumène qui se jouait de lui depuit déjà un moment et cela était difficile à supporter pour quelqu'un de la trempe du stratège bien que pour la première fois, ces paroles avaient eu l'air d'avoir fonctionner sur l'archer. Celui-ci avait arrêté de manger et semblait maintenant en pleine reflexion sur un moyen de sortir bien que ce soit normalement le contraire : c'est Nagato qui réfléchit d'habitude. Autre fait notable qui semblait totalement destabiliser le stratège : son second avait cesser son repas car il n'y avait plus rien à manger... Et voilà, c'était l'heure de mourir pour Nagato. Il y a des signes qui indiquent parfois que le dénouemment est proche chez des personnes et c'était le cas chez Nagato. Il n'avait pourtant pas vue sa vie défilée ce qui est pourtant une des signes les plus frécquent que la faucheuse est dans les parages mais cette fois ce n'était pas ça. Shida avait eu une idée : un bien funeste présage. Car depuis que Nagato le frecquentait, il lui arrivait de nombreux coups du sort plus ou moins malchanceux qui le poussait à croire que Shida lui portait la poisse. Aujourd'hui est une preuve irréfutable de la culpabilité de l'archer puisque les pirates se trouvent dans l'estomac d'une plante carnivore. C'est ce genre de situation qui va étrangemment très bien avec Shida et ses bêtises chroniques. Et son idée allait sans doute contribuer à la fin du monde car il était impossible qu'il ait pu avoir une bonne idée. Nagato frisonna à l'idée que son second puisse un jour règnait sur l'imbécilité à moins que ce ne fusse déjà le cas... Mais il fallait cesser de penser à des choses négatives et trouver une solution, au dépens de l'autre abruti, Nagato devait agir seul. Et puis, la terre explosa l'homme ailé, messager divin, annonciateur de l'apocalypse, j'ai nommé l'ange cupidon, descendit sur terr afin de prononcer son jugement divin. Shida sortit alos trois étranges choses qu'il avait récupérer sur le bateau juste avant de partir. Le premier objet salvateur fut des plus surprenant et Nagato se demanda pourquoi il ne l'avait pas sortit plus tôt : avec cette arme innattendue, ils avaient maintenant la possibilité de cramer cette saleté de plante et de s'échapper, victorieux. Néanmoins, il y avait un risque de taille : ils pourraient en effet se faire incinérer en même temps que la plante et du coup, cela aura été un effort vain et inutile... De petites feuilles rectangulaires d'un gris pâle firent ensuite leur aparition et s'ajoutèrent aux talismans divins pour sauver le monde. Nagato ne voyait pas du tout à quoi elles allaient servir mais ne prit pas la peine de demander à son second de peur de provoqué un nouvel élan de stupidité qui leur serait fatal. Et puis enfin, sous un roulement de tambour, la pièce maîtresse, l'objet le plus important du trio sortit lentement, très lentement de la poche de Shida si bien que le temps semblait s'être arrêter et les deux ahuris restèrent là, figés, attendant le denouement final de cette bataille. Au bout de quelques minutes, Nagato finit, agacé, par demander à Shida de la sortit car le temps commençait à être long et celui-ci s'executa en s'excusant : il était pris dans l'action. Lorsqu'enfin la main de Shida fut sortie de sa poche, une limière éclantante éblouis les deux amis, dévoilant l'arme la plus terrible de ce bas monde ce qui les laissa sans voix devant ce terrible spectacle. La chose qui était à présent dans les mains de Shida était enfaite une plante endémique de l’île natal de Nagato que les deux pirates ne put s’empêchaient d’en emportait un peu avec eux afin de le cultiver à bord de leur vaisseau et peut être aussi faire un peu de commerce. Cette plante une fois séchait peut être consumé. Les vapeurs qui émaner de ces plantes avaient des vertus quelque peu hallucinatoire. Il posa les trois chose devant Nagato, et celui-ci commença enfin à se calmer car on pouvait voir sur son vissage un début de sourire. Nagato quant à lui était complétement ébahi devant une telle chose, si étrange mais dont il connaissait les pouvoirs destucteurs.


- « Je vais te préparé tout ça ! Dans deux minutes se sera prêt ! »

Angel Di Shida fit alors un nouvel acte aussi étrange qu'incongru en ce lieu avec les trois reliques de la mort. Il prit les feuilles grises appellée « feuilles job » dans la main gauche ainsi qu'un morceau de la feuille de Canne-à-bis de la main droite qu'il inséra dans la feuille avant de la plier et la rouler de manière à faire une sorte de tube avec le tout. Déjà, le capitaine s'impatienter de ce long préparatif mais il ne serait pas déçu par la puissance que cela va lui procuré. Après deux longues minutes d'attente, le join, arme dangereuse et divinement dévastatrice fût enfin prête à l'emploi et Shida le tendis à Nagato en misant tous ses espoirs sur lui :


- « Vas-si à toi l’honneur ! Attention à na pas tombé dans un état… comment dire : un état de mort-vivant on va dire ! »

Sans écouter ce qu'il avait à lui dire et sans cacher son impatience, Nagato prit le briquet et alluma son join, se laissant emporter dans les flôts incroyables de « l'effet » et commença à divaguer un peu mais bien avant qu'il eut accomplit cet erreur, il avait déjà commit une faute, comme pour souligner sa folie. Il avait en effet positionner ses mains autour de la flamme du briquet comme s'il voulait la protéger du vent mais ils étaient dans la plante et il n'y avait pas de vent qui filtrait... Ce petit détail passé, le join commença à s'embraser, laissant les vapeurs s'engouffrait dans les narines du pirate pour aller jusqu'à son cerveau afin de le dérégler totalement. Avec ses yeux rouges et les petites oscillations que faisait sa tête comme balancée par une quelconque musique exotique sortie de nulle part, Nagato était maintenant en transe, dans un état appelé communément « pété ». Plus il aspirait sur l'arme diabolique, plus il perdait toute notion de réalité et plus il lui serait dur de réfléchir. C'est ce moment que choisi « Bobby » pour descendre du ciel. Il entama alors une conversation avec Nagato sur des choses dont nous nous abstiendrons de vous comuniquez car la folie a ces raisons que la folie ignore...


« Haaaaaa ! Sa fait du bien de respirer de de l'air pur et sain. »


[i]La bataille avait été terrible, et les vaincus avait atrocement soufferts. Il faut dire qu'avec une telle technique, personne n'est à l'abris. Aussi, il est certain que cette technique peut venir à bout de n'importe quels ennemis. La preuve : les deux pirates s'en étaient sortis avec une victoire sans appel. Lorsqu'ils avaient fumé ce join, la fumée s'était condensée dans la bouche de la plante qui étaient fermée et avait finie par atteindre sno système nerveux la faisiat totalement halluciné. Elle s'était alors débattue et avait finit par recracher toute cette pollution toxique pour elle, les deux pirates compris. Nagato avait ensuite fait dansé ses dagues avec classe et tranché les tiges de la plante qui s'étaient effondrée, inerte et le pirate s'était alors courbé comme s'il attendait des applaudissements qui étaient bien évidemment inexistants. A peine avaient'ils pu profiter de ces quelques instants de répis qu'un hurlement se fit entendre :




« Gwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!! »


Un hurlement soudain venait de briser le doux silence de la jungle et avait fait sursauté les deux pirates : Quel pouvait bien être ce terrible rugissement ? Les deux pirates prirent bien évidement peurs de par ce brusque et imprévu raffut et se mirent en quête de la première cachette en vue : les restes de la plante carnivore qui avait pourtant tenter en vain de mettre un terme à leur folle aventure. Bien sur, se cacher sous des feuilles bien plus petites que leurs corps n'allaient en rien les sauver d'un quelconque danger. Pendant ce temps, l'énorme « monstre qui provocquait tout ce remus-ménage approchait pas à pas, afin de se venger du vol de ses biens, avec le regard meurtrier et non moins déformé par la colère...


« Shidaaaaaa ! Je t'avais pourtant dit qu'il ne fallait pas provoqué la colère des dieux... On va tous mourir maintenant !! »


Ayant d'abord cru que la bouffe présente comme par enchantement fut de l'ordre d'une intervention divine, il était logique ( ou pas.. ) que Nagato puisse penser ) à ce moment à des choses aussi farfelues qu'inutiles et stupides d'autant plus que son état mentale n'était en rien acceptable à cause de son manque de clairvoyance lorsqu'il avait entrepris la folle idée de fumer un join afin de trouver par miracle une solution aussi chanceuse qu'invraisemblable qui l'aiderait lui et son second à éviter de justesse la première punition des dieux pour leur avoir voler leur repas mais ils devaient maintenant faire face à une nouvelle offensive avec le déplacement d'un dieu en personne pour mettre fin à leur vie crimminelle emplie de péchés aussi immoraux que stupides.


« Bandes de voleurs, revenez !! »


Ce nouveau rugissement avait fait sursauté Shida et Nagato pourtant déjà effrayés, et leur avait définitivement fait comprendre leur mauvaise action ou plutôt ici leur péché et le fait qu'il allaient recevoir leur punission divine. Le colosse chargé du nettoyage les coursaient à présent et avec ses gargantuesques jambes, il aura vite fait de les rattrapper. Il fallait donc réfléchir à une solution pour s'extirper de ce piège à souris, car ils étaient fait comme des rats. Nagato, penseur chevronné et non moins intelligent ( ça dépend des jours...) se mit donc en quête d'une idée géniale afin de les sortir de ce pétrin. Il réfléchit un peu avant de trouver la faiblesse du géant chargé de leur exécution. Le monde d'aujourd'hui est sale et immoral, la vie est triste de nos jours, les actions des gens sont mauvaises et l'apât du gain est omniprésent dans ce qui reste de cœur aux gens. Voilà les quelques choses que s'était dit le capitaine dans sa tête afin de garder la conscience tranquille et de pouvoir dormir la nuit ( bien que cela reste difficile en dépit des trop nombreux ronflemments de son imbécile de second... ), des phrases sans queues ni tête destinées à embrouiller sa conscience même ( ou pas ). C'est ainsi que la rébellion commença avec une contre-attaque lancée de face par le fourbe pirate qui avait visiblement plus d'un tour dans son sac.


« Ohéé ! Le géant !! Pourquoi ne pas trouver amicalement une solution à notre problème … ? »


Tandis que Shida s'enfuiyait maintenant à tire d'ailes, ce qui signifiait qu'il était prêt à abandonner son capitaine pour sa survie, chose qu'il regrettera certainement plus tard d'ailleurs, Nagato s'était arrêté de courir et avait crié bras en l'air quelques paroles destinés à calmer le géant visiblement courroucé par le délit commis par les pirates. Etant un pure pacifiste, il était tout à fait logique que le stratège tente de régler ce petit différent par la diplomatie, ainsi il espèrait limiter la casse en vendant par exemple ce traître de Shida. Son plan avait tout de même fonctionner puisque le colosse s'était arrêter momontannément de courir, visiblement curieux qu'une petite fourmis daigne lui parler.


« Moi, Dorry, je vais vous tuer !! Vous avez osé voler mon repas, misérables !!! »


Alors ce colosse était en fait le grand et célèbre Dorry, fier géant qui se bataît d'après les rumeurs depuis plus de 100 ans ! Et Nagato comprit avec effroi que la viande qu'ils avaient dérobé appartennait à ce grand et valeureux guerrier. Ils avaient signé leur arrêt de mort. Toutes mes condoléances aux défunts... Nagato chassa rapidement ces pensées obscures de sa tête pour penser à une contre-attaque qui pourrait éventuellement les sauver de cette grave erreur.


« Je m'appelle Storm D. Nagato et je suis très honoré de vous rencontrer en ces lieux improbables, Dorry-sama. Je vous pris de m'excuser d'avoir si honteusement pris votre repas monsieur le valeureux guerrier mais mon compagnon et moi étions morts de faim et nous avons crus à un miracle descendu du ciel... »


Nagato espérait qu'avec cela il serait sauvé mais il en doutait fortement, un repas étant toujours sacré pour les grands combattants. Il s'était respectueusement incliné devant le géant avant de prononcer des mots choisis avec soin et dont la moindre erreur pourrait lui coûter la vie. C'est ainsi qu'il s'était d'abord présenté et avait briévement fait des compliements à Dorry dans le but de le calmer. Il avait ensuite raconter toute la véritée à son homologue géant et attendait maintenant la verdicte, fatal ou salvateur?


« Hahahahahaha ! Décidement, tu es comme ton grand-père, tu ne manque pas de propos honorants. Hahahahahaha ! »


C'est ainsi qu'ils dicutèrent un peu et Nagato en apprit un peu plus sur le genre d'homme qu'était son grand-père. Il espérait un jour pouvoir être aussi fort que lui et soupira lentement. Puis, Shida revint enfin, il ne s'était pas enfui mais avait trouvé un moyen de vaincre le colosse et il avait du aller chercher son arme de prédilection sur le bateau. C'est donc ensembles et en toute amitié que les trois nouveaux amis apprécièrent un bon join en attendant l'heure tant attendue du combat des géants. Le volcan fit entendre sa voix et Dorry se leva, visiblement abasourdi par la puissance de la drogue et sautillant comme une fou comme si il allait s'envoler. Ce combat s'annoncer absolument épique.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Mar 28 Juin - 11:20

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi



    Une fois arrivés sur le champ de bataille, Shira et Tino découvrirent un autre géant qui aurait pu être intimidant... S'il ne sautillait pas partout !

    "Mais que t'arrive-t-il mon ami? On doit se battre, pas sautiller partout !" dit Broggy.

    "C'est ces petits hommes que tu voit là, ils ont partagé avec moi un truc et j'en suis tout content."

    Il avait l'air complètement shooté le Dorry... Mais attends? Il a parlé de "petits hommes"? On est pas les seuls dans le coin? Shira courut pour aller voir, de toutes façons, le combat n'allait pas être si intéressant si l'un des deux était dans un état pareil.
    Il se retrouva donc face à deux hommes. L'un avait les cheveux noirs et un tatouage sur sa poitrine, visible étant donné qu'il ne portait pas de vêtements excepté son pantalon. A ses côtés se trouvait un autre homme de rouge vêtu aux cheveux blancs, bien qu'il ne semble pas être vieux.


    "Bonjour les gens, Je m'appelle Shiraho Kokaku et voici Tino Tama Yambel. Ca fait du bien de voir des gens de notre taille ici... Et vous, vous vous appelez comment?"

    [color=red]Bon ok Shira allait leur causer comme ça limite comme s'ils étaient potes, mais bon c'est vrai que quand tu es seul avec une autre personne de ta taille dans une île, vaut mieux faire ami-ami avec les autres de ta taille...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   Mar 28 Juin - 16:35

InvitéInvité
avatar


Niaaaaaaaaaaah!!! Mais cette forêt est envahit de beauté!!! La beauté d'une personne aussi étrange ... C'était magnifique, ces deux géants incarnaient une magnifique beauté dont Tino était complètement tombée fan. Et oui! Le deuxième géant était enfin arrivé pour combattre! Voyez voyez ce spécimen mesurant des mètres et des mètres ayant des longs cheveux ainsi qu'une longue barbe! Il portait aussi une épée et une armure toutes aussi impressionnantes! Niaaah! Vivement le combat! Par contre, le nouveau géant était un peu différent de l'autre ... On aurait dit qu'il était super-actif ou qu'il était trisomique ou un truc du même genre : il n'arrêtait pas de sautiller pour rien ... Peut être qu'il était heureux de combattre ...

...

Yaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!! Mais c'est magnifique!!! UN GEANT TRISOMIQUE!!! Cette île est super!! Elle cache des choses incroyables! Hyaa.~ Un géant trisomique ... C'était vraiment une merveille! Il fallait qu'elle discute avec lui, il fallait qu'elle le voit combattre! Les triso, on ne voit ça qu'une seule fois dans sa vie, c'est un évènement des plus important! En plus, si Tino devait mourir demain et qu'elle ne voyait pas cette merveille, ce serait horrible non? Alors elle devait tout de suite, tout de suite, tout de suite le voir sinon c'était comme si elle gâchait sa vie! Puis, Shira commença à parler à deux individus en se présentant et en leur demandant en même temps leur nom ... OH MY GOD!!! Cupidon!! Et voilà qu'elle voyait devant elle cupidon et son arc de l'amour! Ses cheveux blancs reflétaient complètement cet esprit de cupidon ... Manquait plus que les ailes ... N'empêche, c'est CUPIDON!! CUPIDON!! C'est une personnalité très important! Elle devait à tout prix se présenter aussi et lui montrer le respect qu'elle lui doit. Elle se baissa alors pour le saluer puis lui dit :

"Enchantée de vous connaître Cupidon, c'est un honneur de vous voir ici"


Ensuite, son regard se tourna vers une personne tout à fait normale : un (beau)jeune homme aux cheveux bleus avec un tatouage. Bizarrement, il ne portait pas d'habit à part en bas (heureusement). Pourquoi il ne porte pas d'habits ...? Parce qu'il a chaud (surement). Après tout, sur cette île, il fait chaud ... Peut être qu'il a pas assez d'argent pour s'acheter des habits ... Mais ... BIEN SUR!! C'était ça! C'était surement ça, c'était obligé, impossible que ce soit le contraire! Si il était accompagné de Cupidon, il devait surement être ...

"C'est ton esclave?" Dit-elle en montrant le jeune homme dévêtu.

Puis, tout à coup, elle entendit un bruit derrière elle. De suite, elle sut ce que c'était ... Les géants commençaient à se battre!!! Niaaaaaah! Elle devait les voir!! <3 Et voilà, les personnes se trouvant derrière elle furent complètement oublié par la Pirate, même si ces personnes étaient importantes. Shira, son ami qu'elle aime beaucoup et Cupidon furent très vite rayés de son esprit. Maintenant, il n'existait plus que ce combat qu'elle ne verrait surement qu'une fois et qu'elle ne devait donc SURTOUT PAS raté ce combat.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit jardin pas si petit que ça... [ Pv : Stormbreakers ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit jardin? [PV Aly]
» le petit jardin de la nature et de l amitie ........
» Petit Galop
» Petit Lin [Rivière] [PRIORITAIRE]
» Les Toiles Illuminent Mon Coeur -PV Petit Mirage-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Little Garden-